Expédition en 24h
Choisissez le mode de livraison qui vous convient
 
Service client réactif
Des spécialistes à votre écoute 
 
Paiement 100% sécurisé
Protection de vos données bancaires

Professionnel ou Administration ?

Demandez un devis !

Notre équipe est à votre disposition pour vous fournir un devis dans les plus brefs délais. VR 360 est le partenaire de nombreuses administrations et grands groupes français.

Des conditions de paiement sont accordées aux administrations (mandats).

Nous sommes à votre écoute pour vous guider dans votre choix et répondre à tous vos besoins.

FAIRE UNE DEMANDE DE DEVIS

Meilleures ventes

Ils parlent de nous

Le Blog - Articles

Oculus Rift S VS Oculus Quest : Quelles différences ?

Oculus Rift S VS Oculus Quest : Quelles différences ?

Derniers-nés de la nouvelle génération de casques de réalité virtuelle, les modèles Oculus Rift S et Oculus Quest – tous deux développés par la firme californienne Oculus, affiliée au géant Facebook – arrivent sur le marché pour prendre la suite de l'Oculus Rift, premier du nom.
Fruits de quatre années expériences, ces casques conçus pour tous – particuliers comme professionnels – ont des caractéristiques et particularités qui les distinguent l'un de l'autre.
Ce sont ces différences que nous allons vous résumer, afin de vous aider à faire le meilleur choix.

Présentation générale

L'Oculus Quest et l'Oculus Rift S sont deux casques de réalité virtuelle au poids et aux dimensions similaires.

En effet, l'Oculus Rift S ne pèse que quelques grammes de moins que le Quest (563 contre 571 grammes) tandis que ses dimensions (275 x 95 x 133 mm) sont légèrement inférieures à celles de son homologue (193 x 105 x 222 mm).

L'un comme l'autre sont équipés du même sytème audio open-ear, lui-même muni d'une prise jack de 3,5 mm conçue pour brancher des écouteurs externes.

Les contrôleurs Touch – très ergonomiques – sont également semblables pour les deux modèles (cette similarité rend d'ailleurs possible l'installation d'une même expérience sur les deux casques, après avoir été acheté une seule fois sur le Store – grâce notamment à l’Oculus Link).

Par ailleurs, embarquant tous deux la technologie de tracking "6DoF Oculus Insight", les casques ne nécessitent pas l'utilisation de capteurs externes dans la salle de jeu, pour être utilisables.

Conçu pour fonctionner sans capteurs externes, l'Oculus Rift S fonctionne, néanmoins, en synergie avec un PC VR Ready (ordinateur capable d’exploiter les contenus de Réalité Virtuelle) ; tandis que l'Oculus Quest – parfaitement autonome – intègre tous les composants nécessaires à son bon fonctionnement dans son seul casque.

Comparaison des propriétés techniques

Pour ce qui est de l'écran, l'Oculus Rift S est équipé d'un modèle de type LCD d'une définition de 1280x1440 pixels pour chaque œil, avec un taux de rafraîchissement s'élevant à 80Hz.

Son champ de vision, quant à lui, est de 110 degrés.

Du côté de l'Oculus Quest, l'écran est un modèle Dual OLED pourvu d'une définition de 1440x1600 pixels par œil et d'un taux de rafraîchissement de 72Hz.

Le champ de vision semble légèrement inférieur à celui de l'Oculus S, puisqu'il atteindrait les 100 degrés, même si ce chiffre n'est pas officiellement communiqué par le constructeur.

Du côté des points communs, les deux casques VR ont le même système de tracking inside-out natif (sans capteurs externes), appelé "6DoF Oculus Insight", qui les rend bien plus faciles à utiliser que l'Oculus Rift (lequel exigeait l'installation de capteurs dans la salle de jeu).

Légère différence, néanmoins, l'Oculus Rift S dispose de 5 caméras en façade, tandis que l'Oculus Quest en a une de moins.

Question ergonomie, avantage à l'Oculus Quest qui est utilisable de manière autonome (grâce à une batterie qui peut tenir entre 2 heures et 2,5 heures tandis que l'Oculus Rift S demande à être connecté à un ordinateur pour pouvoir fonctionner.

Ce point technique est précisément la principale différence qui sépare les deux casques.

Quel modèle pour quelle utilité ?

Bien qu'ayant certaines similitudes, les deux casques sont en fait conçus pour des utilisations complètement différentes.

En effet, l'Oculus Rift S est un casque VR purement conçu pour les professionnels et gamers, puisque celui-ci fonctionne en binôme avec un ordinateur suffisamment puissant, pour pouvoir exploiter les contenus les plus exigeants, avec des graphismes extrêmement détaillés.
Si vous faites l'acquisition du Rift S, vous devrez donc posséder, au préalable, une machine équipée au minimum d'une carte graphique Nvidia GTX 1060 ou d'une AMD Radeon RX 480, ce qui équivaut idéalement à un ordinateur pouvant parfaitement supporter les contenus immersifs assez exigeants en ressources graphiques.
De la sorte, vous pourrez profiter de vos expériences immersives favorites – dans les graphismes les plus détaillés qui soient - en branchant simplement le casque VR à votre ordinateur VR Ready.

Inversement, si vous recherchez avant tout un périphérique la fois portable et ergonomique - quitte à faire l'impasse sur un peu de puissance graphique - l'Oculus Quest peut être un excellent compromis.

Fonctionnant de manière autonome - grâce, notamment, à sa batterie pouvant durer plus de deux heures - celui-ci se contente, en effet, d'un processeur mobile Snapdragon 835 et d'un écran 72Hz qui vous éloignent, néanmoins, des contenus les plus exigeants en ressources graphiques.

Plus qu'une simple coquetterie, le choix entre ces deux modèles dépend donc réellement de votre philosophie et de vos envies en matière d’expériences de Réalité Virtuelle.

Notre avis

L'Oculus Rift S :

Après la première version l'Oculus Rift – qui a fait office de casque phare de la marque, durant 3 ans – l'Oculus Rift S a de nombreuses qualités à son actif, pour convaincre les utilisateurs les plus exigeants.
Grâce à son insert visage très ergonomique, il s'agit, en effet, d'un des casques VR les plus confortables du marché ; l'ensemble du dispositif (capteurs, manettes, casque) étant, par ailleurs, beaucoup plus facile à transporter que pour l'Oculus Rift premier du nom.

Cette nouvelle organisation rend l'expérience de jeu très fluide, avec la création d'un véritable roomscale sans capteurs externes et un seul port USB occupé.
Les manettes Oculus Touch – fournies avec le casque – sont, quant à elles, très faciles à prendre en main et permettent une interaction parfaite avec vos expériences de Réalité Virtuelle.

Le suivi de mouvement est, en effet, très fiable tandis qu'il n'y a quasiment pas d'effet de de grille perceptible à l'écran.

Certains pourront regretter l'absence d'écouteurs intégrés – au profit de mini-haut-parleurs – qui peut rendre l'expérience moins immersive qu'elle aurait dû l'être.

Le casque reste toutefois, le meilleur périphérique VR actuel pour profiter pleinement des jeux dernier cri en réalité virtuelle, en combinaison avec un ordinateur compatible.

L'Oculus Quest :

Conçu pour une expérience nomade, l'Oculus Quest est le casque de Réalité Virtuelle qui mise sur son autonomie pour séduire les utilisateurs souhaitant profiter d'une expérience correcte, sans pour autant disposer d'un PC compatible.

Le casque, lui aussi très confortable, fonctionne parfaitement après une configuration initiale rapide et sans complication.

Grâce à son écran de très bonne qualité et sa bonne synergie entre casque et manettes – dont le tracking est parfaitement assuré – l'Oculus Quest offre une très bonne expérience de jeu, dans un roomscale tout à fait convenable.

À l'instar du Rift S, l'absence d'écouteurs intégrés peut se faire toutefois sentir, une prise jack est toutefois disponible pour y brancher votre casque Audio préféré et vous garantir une immersion sonore optimale.

Les joueurs les plus exigeants pourront également regretter la faiblesse relative de la batterie intégrée à la machine ; deux heures de jeu passant tout de même relativement vite, surtout dans le cadre d'une expérience aussi immersive que peut être la réalité virtuelle.

Cependant, vous aurez toujours la possibilité d’ajouter une batterie externe à votre oculus Quest, multipliant son autonomie par quatre (huit heures au total) !

Conclusion

Sur un marché où Oculus reste le leader incontesté des casques VR, les modèles Quest et Rift S offrent des possibilités intéressantes pour tous les utilisateurs (particuliers, comme professionnels), comme pour les utilisateurs nomades. Ainsi, les puristes apprécieront l'alternative que leur propose la firme californienne, en commercialisant un produit VR haut de gamme, aux côtés d'un modèle aussi nomade qu'ergonomique.